Cinq siècles d’histoire

L’histoire du château de Saint-Martory remonte au début du XVIeme siècle lorsque la famille de Montpezat, Seigneurs de Saint-Martory, décide d’abandonner sa forteresse médiévale surplombant la vallée de la Garonne pour s’installer dans la plaine, en bordure de rivière, pour contrôler le traffic fluvial mais également profiter de la vie!

L’architecture du château est typique du début de la Renaissance, offrant de nombreuses similitudes avec certains châteaux de la Loire, bien que les précédant dans de nombreux cas. La construction de Saint-Martory a en effet début en 1515, année pendant laquelle François 1er continuait ses conquêtes italiennes (victoire de la bataille de Marignan).

Plusieurs années après la Révolution, vers 1850, le Prince de Berghes épouse la fille du bourgeois propriétaire de l’époque et décide de transformer St Martory en résidence d’été.  Les travaux sont confiés à Victor Ruprich Robert, élève et compagnon de Viollet le Duc, premier architecte à restaurer des bâtiments historiques, à qui on doit notamment la rénovation de la Cathédrale St Denis et la Basilique St Sernin de Toulouse ainsi que la réinterprétation de la cité médiavale de Carcassonne.

L’intérieur du château a beaucoup évolué pendant ces travaux, avec l’ajout de boiseries dans presque tous les salons (vision romantique du Gotique en cette moitié de XIXeme siècle), la création de salle bains et l’ajout d’un corps de bâtiment permettant l’ouverture de couloirs sur la partie arrière du château.

Le château a ensuite changé de mains à plusieurs reprises avant d’être acheté par le père du propriétaire actuel au début des années 1990 et entièrement rénové à nouveau à partir de 1998.